Anémones

Les anémones sont des fleurs anciennes et fascinantes. Elles sont présentes dans nos régions du Sud méditerranéen et aiment les climats tempérés. De la famille des renonculacées, cette fleur magnifique aux couleurs variées allant du blanc pure au pourpre profond et à la composition plus au moins complexe fait de nos jardins de véritables petits paradis fleuris.

Il existe de nombreuses variétés d’anémones sauvages et d’anémones de jardins dont l’anémone de Caen, l’anémone des fleuristes ou encore l’anémone du Japon qui peut atteindre un mètre de haut ! Sa floraison est longue est commence au mois de mars pour finir au mois d’octobre.

Les anémones font de parfaits massifs de fleurs colorés dont les espèces peuvent être mélangés afin de prolonger la floraison.

L’anémone est aussi nommée la « fleur du vent » car ses graines très légères se dispersent dans le vent ce qui permet à cette belle fleur de se reproduire.

anemones

L’anémone fleur d’histoire

Le nom anémone est dérivé du grec « anemo » qui signifie « vent ». C’est aussi de là que vient le pseudonyme de cette fleur « fleur du vent » ou « fille du vent » car elle s’épanouie grâce au souffle du vent.

Elle est déjà présente dans la mythologie grecque dans l’histoire de la nymphe, Anémone. Anémone était au service de la déesse des fleurs, Flore, qui était marié à Zéphire, le dieu du vent de l’Ouest, vent doux et délicat, symbole du printemps. Hors, Zéphire tomba amoureux d’Anémone… Tous deux furent surpris en plein ébat par Flore qui bannit Anémone et la transforma en fleur, l’anémone. Depuis ce jour, la fleur ne s’ouvre que si elle est caressée par la douce brise du vent printanier qui emporte ses graines au loin.

Le berceau de l’anémone se trouve en Europe du sud et en Asie. Bien que les Grecs de l’Antiquité la connaissaient déjà, ce n’est qu’à partir du XVIIème siècle que l’anémone arriva sur le territoire français. Monsieur Bachelier, un botaniste de l’époque, ramena en 1640 des graines venant de Constantinople qu’il planta dans son jardin.

Malgré son apparition dans le jardin de monsieur Bachelier, l’anémone ne se rependit pas en France, car ce dernier gardait jalousement ses fleurs pour lui. Une histoire raconte que c’est un conseillé au Parlement qui un jour venu dérober les graines d’anémones à l’insu du botaniste. En effet, il est dit que le conseillé frotta ses vêtements en laine contre les fleurs, ce qui permit aux graines de s’accrocher à sa veste et de les rependre en France et en Europe.

En Angleterre ce n’est qu’à partir du XIXème siècle que l’anémone devint une fleur prisée, et il faut même attendre les années 70 avant qu’elle ne soit décliné en d’autres variétés ! En France l’anémone sauvage est classée comme espèce protégée depuis 1982 et le département du Var est considéré comme un des premiers producteurs mondiaux d’anémones dans le respect de l’environnement.

anemones

Les anémones à la maison

Cultiver les anémones chez soi est une chose tout à fait possible et relativement facile à faire. Dans des bacs ou directement en pleine terre, les anémones ont besoin d’un sol bien drainé. Un sol légèrement acide est également bon pour les anémones, et vous pouvez aussi rajouter de la matière organique afin améliorer le drainage.

Avant de planter vos bulbes, pensez à les mettre à tremper dans le l’eau tiède pendant plusieurs heures afin de redonner vigueur à vos anémones. Plantez les dans un endroit ensoleillé dans 2 à 10 cm de terre. En règle général, pour une floraison au printemps il faudra planter vos anémones en automne ; si vous souhaitez une floraison en automne, plantez les au printemps. Les anémones d’espèces différentes ont aussi des floraisons différentes (printanière ou automnale), vous pourrez ainsi planter plusieurs espèces pour assurer une floraison pendant toute la belle saison. Pensez à abriter du vent les variétés plus hautes et ne mettez en pots que les variétés naines.

Vous devez arroser abondamment vos anémones une fois plantées, mais vous restreindre une fois qu’elles ont fleurit afin de ne pas faire pourrir les racines. Toute fois, pensez à arroser vos anémones en fleur régulièrement en période de sécheresse.

Vos anémones demandent peut d’entretien, pas de sarclage en été, car elles n’aiment pas le changement et il est bon de laisser les feuilles mortes en place en automnes pour fournir aux plantes des nutriments nécessaires recueillis par le soleil en fin d’été.

Si vous souhaitez multiplier vos anémones pour la saison prochaine, il vous suffit de pratiquer la division du bulbe. Cette technique se pratique à la fin de l’été ; prenez votre bulbe et coupez le en deux avec un couteau à bouture. Pensez à bien désinfecter votre couteau au préalable afin d’éviter la possible transmission de maladies à votre plante.

Les anémones peuvent aussi faire de très beaux bouquets, une fois la floraison en place vous pouvez couper les tiges pour en faire des bouquets car cela n’abime pas la plante. Pensez à changer leur eau régulièrement à et l’avoir préalablement traitée.

Anémones et symbolisme

L’anémone est une fleur pleine de symbolisme ! La mythologie grecque lui profère déjà un symbole fort en matière de sentiments et d’amour. En effet, l’histoire de la nymphe, Anémone, a donné à la fleur une connotation amoureuse forte. En revanche, bien que la fleur signifie un amour intense, il est aussi fragile et momentané. Synonyme de persévérance, elle représente aussi l’espérance, la solitude et la sincérité, mais elle n’est pas un symbole d’amour éternel.

  • Les anecdotes de l’anémone

Elle n’est pas bonne à consommer et est toxique pour les humains ainsi que pour les herbivores !
De beaux poèmes ont été écrit en rapport à l’anémone, par exemple : «  L’anémone et l’ancolie ont poussé dans le jardin où dort la mélancolie entre l’amour et le dédain », citation de Guillaume Apollinaire.

Anémone est un prénom féminin, même si peut rependu en France, il se fête le jour de la Sainte Fleur.

L’anémone à une sœur au fond des mers, l’anémone de mer, qui abrite ces petits poissons clown rendus célèbres par un fameux dessin animé!

Les anémones sont des fleurs magnifiques qui peuplent nos régions du sud depuis très longtemps. Fortes en symbolisme et en histoire, elles sont faciles à planter et permettent d’égayer nos jardins pendant leur longue saison de floraison.

source: jardinage.ooreka.frvarterredesfleurs.frmaison-facile.comlefigaro.frmaximaphiles-francais.orgjaime-jardiner.com

Magnifiques Fleurs

Tags: ,

Related Posts

by
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0 shares