La fleur de coquelicot dans le langage des fleurs

Coquelicot

Les coquelicots, appelés également « pavots sauvages », « pavots des champs » ou encore « pavots rouges » sont des fleurs sauvages connues pour offrir une vue splendide en particulier quand elles forment un grand tapis rouge, notamment dans les champs.

D’ailleurs, les coquelicots ont beaucoup inspiré les peintres impressionnistes comme Claude Monnet car leur beauté est éclatante.

Par ailleurs, ces fleurs sont idéales pour votre jardin en été, surtout si vous voulez avoir de la couleur, mais vous les apprécierez aussi en bouquet même si elles se fanent relativement vite.

Mais nous vous donnerons une bonne astuce pour les garder plus longtemps dans votre intérieur.

Découvrez sans plus attendre dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur les coquelicots !

Petite description du coquelicot

Le coquelicot est une plante herbacée annuelle et parfois bisannuelle qui appartient à la famille des papavéracées ou pavots tout court.

En effet, il fleurit principalement au printemps et en été, entre avril et août mais il arrive qu’il fleurisse une deuxième fois en automne, vers la fin du mois de septembre, pour notre plus grand bonheur.

Par ailleurs, le nom coquelicot vient en fait du mot « coquerico » qui désigne comme vous l’avez sans doute compris : le coq.

En effet, il s’agit ici d’une métaphore entre la couleur de la fleur de coquelicot et celle de la crête du coq.

Le coquelicot est originaire du bassin méditerranéen. Il se caractérise par une fine tige droite et velue de 50 à 80 cm qui contient un suc laiteux, mais aussi par des feuilles vertes velues et par une grande fleur solitaire à quatre pétales très fins.

De petites graines noires se trouvent au centre et donnent à la fleur un charme unique. Le coquelicot est une fleur qui n’a aucun parfum.

Culture et entretien du coquelicot

Bonne nouvelle ! Le coquelicot est très facile à cultiver car il est peu et nous pouvons même dire pas exigeant.

Pour commencer vous devez savoir que le coquelicot ne se met pas en pot, mais plutôt dans une prairie ou un jardin.

En effet, il préfère les champs cultivés, notamment de céréales. Il ne supporte pas la transplantation, c’est pour cela qu’il n’est reproduit que par semis. Aussi, il apprécie les sols bien drainés mais un sol trop humide risque de lui être très néfaste.

De plus, le coquelicot a évidemment besoin de beaucoup de soleil comme la plupart des fleurs.

Petit conseil, si vous comptez en cultiver, semez le coquelicot en avril dès que la terre est bien réchauffée et pensez aussi à éclaircir les plants s’ils sont trop denses.

L’avantage du coquelicot c’est que vous n’avez absolument pas besoin de le tailler ni de le replanter car il se ressème tout seul d’année en année, grâce aux graines qui s’échappent de son fruit.

Cependant, sa culture peut parfois devenir difficile à maîtriser car il peut pousser un peu partout et en très grande quantité.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il est associé à la fécondité et à la fertilité, mais pas seulement.

En effet, vous verrez que le coquelicot possède d’autres significations dans le langage des fleurs.

Le coquelicot dans le langage des fleurs

Dans le langage des fleurs, le coquelicot symbolise le sommeil éternel serein car il est considéré comme une fleur qui endort les chagrins dans le sommeil et l’oubli. En effet, le coquelicot représente le repos et la tranquillité.

Dans la mythologie gréco-latine par exemple, le coquelicot est le symbole de Morphée, le dieu des rêves et du sommeil.

De plus, les Égyptiens disposaient les pétales de coquelicots un peu partout dans les tombeaux pour que les défunts puissent avoir un sommeil éternel paisible.

Par ailleurs, le coquelicot a été au XXe siècle associé dans les pays du Commonwealth (Royaume-Uni, Canada, Australie etc.) au souvenir des combattants, en particulier des soldats tombés lors de la Première Guerre mondiale.

En fait, les coquelicots fleurissaient sur le bord des tranchées ainsi que sur les tombes des soldats et leur couleur rouge rappelait le bain de sang de la guerre de tranchées.

Aujourd’hui encore, quand on offre un bouquet de coquelicots on offre également du réconfort au destinataire qui souffre, que ce soit à cause de la perte d’un être cher ou même d’un chagrin d’amour car le coquelicot est généralement considéré comme une fleur de consolation.

De plus, étant donné que le coquelicot est une fleur qui se fane relativement vite, il transmet également un autre message : la beauté de la vie est éphémère et il faut donc profiter de chaque jour autant que possible.

Sa silhouette fragile qui se balance au gré du vent symbolise l’hésitation.

Vous l’avez compris, le coquelicot est le symbole de la beauté de la vie et le réconfort après la mort.

Les utilisations possibles du coquelicot

Coquelicot

Le coquelicot est une fleur connue depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales.

En effet, il contient un alcaloïde appelé la rhœadine qui a le pouvoir de lutter contre les troubles du sommeil, notamment chez l’enfant, mais aussi chez les adultes. Aussi, le coquelicot est utilisé pour soigner les affections de l’appareil respiratoire, la nervosité et l’hyperémotivité

Sachez que les pétales de coquelicots sont tout à fait comestibles, alors pour rehausser le goût de vos salades et de vos soupes mais aussi pour profiter des effets apaisants de cette fleur magique, vous pouvez utiliser ses jeunes pétales ainsi que ses jeunes feuilles crues ou même cuits de la même manière que les épinards. D’ailleurs, les parents mélangeaient autrefois du coquelicot à la bouillie de leurs enfants afin de faciliter leur sommeil.

Par ailleurs, les graines du coquelicot sont aussi utilisées en pâtisserie et en boulangerie, notamment pour aromatiser les délicieux pains.

De plus, les pétales de coquelicot servent à fabriquer un sirop qui a la particularité de calmer la toux et les irritations de la gorge mais aide aussi à l’endormissement et à l’apaisement des anxiétés.

La ville de Nemours est d’ailleurs connue pour son sirop et liqueur de coquelicot depuis 1996 mais aussi pour ses bonbons aux coquelicots préparés depuis 1870, appelés tout simplement : coquelicot.

La fleur de coquelicot est aussi utilisée pour préparer des tisanes qui aident à passer une nuit calme et réparatrice.

Il vous suffit d’infuser des pétales séchés, vous constaterez que les pétales de coquelicots ne gardent pas leur couleur rouge à la dessiccation, ils prennent plutôt une couleur lie-de-vin.

Si vous voulez lutter contre les rides ou encore apaiser les paupières gonflées, vous pouvez préparer une infusion un peu plus concentrée, puis l’appliquer tiède sur la peau afin de ne pas vous bruler.

Attention !

De fortes doses de coquelicots en usage interne peuvent provoquer des effets secondaires très importants.

Nous vous recommandons donc d’en consommer avec modération.

Le coquelicot nous séduit avec son apparence fragile et sa légèreté, sans oublier sa couleur rouge puissante qui lui permet de se démarquer de toutes les autres fleurs sauvages.

Offrez donc un beau bouquet de coquelicots à tous ceux qui vous sont chers, qu’ils soient toujours auprès de vous ou qu’ils vous aient quitté.

De plus, n’hésitez pas à décorer votre jardin avec des coquelicots qui donneront leur belle touche de couleur en été et si vous les préférez en bouquet, sachez que pour ne pas qu’ils se fanent rapidement, nous avons une petite astuce.

Nous vous conseillons tout simplement de bruler l’extrémité coupée de la tige dès que vous cueillez le coquelicot pour faire coaguler le suc.

De cette manière, vous pourrez profiter plus longtemps de la beauté de ces fleurs merveilleuses.

N’oubliez pas que vous pouvez également les utiliser pour prendre soin de votre santé, votre corps vous en remerciera.

Sources: jardinage.lemonde.fr, lefigaro.fr, planet-vie.ens.fr, luontoportti.com, gralon.net, significationdesfleurs.com

Étiquettes : ,

Posts liés

par
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Post précédent Post précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 partage