La Pivoine : une fleur ambivalente, polyvalente et mystérieuse !

La Pivoine, du grecque Paeonia : plante médicinale, se trouve dans les régions variées de l’Europe, l’Asie, ou l’Extrême-Orient. Cependant, cette belle fleur grosse comme un chou, est originaire d’Extrême-Orient, et de la Chine plus précisément.

La pivoine regroupe un grand nombre d’espèces, une quarantaine environ, dont on peut distinguer deux types: les pivoines herbacées, qui ne tiennent pas l’hiver et repousse chaque printemps, et les pivoines arbustives, qui forment des petits arbustes atteignant une hauteur maximale de 3,5 mètres.

La pivoine était originellement placée dans la catégorie des Renonculacées par les botanistes des années 1950.

Cependant, au vue des caractéristiques particulières de cette fleur, il a été par la suite proposé de lui créer une famille à part entière : les Paéoniacées. Les choses sont un peu plus compliquées pour les pivoines arbustives et leur classification est sujette à controverse et plusieurs espèces ont été nouvellement découvertes depuis les années 1990.

pivoine rose

La pivoine : une longue histoire

La pivoine est une fleur qui fascine déjà depuis bien longtemps. Dans la Grèce antique, on lui attribuait déjà des pouvoirs médicinaux.

En 460 avant J-C, Hippocrate l’utilisait en tant que remède pour divers maux tels que l’épilepsie, et les problèmes féminins comme attirer les menstruations, et aider à l’expulsion du placenta après l’accouchement par exemple.

Les grecques lui attribuaient différentes autres vertus médicinales, ainsi la pivoine pouvait aider à accélérer la cicatrisation, apaiser les éruptions cutanées et soigner les fièvres récurrentes.

En Chine, la pivoine est aussi connue sous le nom de « reine des fleurs » ou « fleur de la richesse et de l’honneur » et symbolisme de l’empire et de l’aristocratie. La Chine, elle aussi, cultive la pivoine d’une façon médicinale depuis près de 2000 ans.

En effet, les chinois l’utilisaient, et l’utilisent toujours dans la médecine traditionnelle. Elle sert en effet à soigner divers troubles tels que les problèmes sanguins (enrichir le sang, traiter la ménorragie), mais aussi les céphalées, les sueurs nocturnes, les crampes et les éruptions cutanées par exemple.

Cependant, ce n’est que bien plus tard, sous l’Empereur Yang-Ti en 605-618, que la pivoine va se voir considérée comme fleur ornementale en Chine et placée sous haute protection. C’est notamment au VII siècle que le grand voyageur, Marco Polo de passage en Chine, décrit cette fleur comme symbole chinois de richesse et d’honneur ainsi que d’amour et de la beauté féminine. La pivoine gagne alors les palais impériaux ainsi que les maisons aristocrates sous formes décoratives, en peintures et tapisseries.

Cependant, la pivoine est sources d’ambivalences en Chine ! Si vous demandez aux chinois si la pivoine est leur fleur nationale, beaucoup vous répondront que oui. Mais voilà, malgré la décision de la dynastie des Quin en 1903 d’en faire la fleur nationale, la nouvelle République de Chine par la suite en décida autrement et la remplaça par la fleur de prunier ! Depuis, beaucoup de chinois ont adopté la devise « un pays, deux fleurs » et la pivoine ainsi que la fleur de prunier trônent toutes les deux dans le cœur des chinois !

Bien que les monastères et les couvents au Moyen-Age en Europe cultivaient la pivoine à des fins médicinales, ce n’est qu’à partir du XVIIIème siècle que la pivoine se fait connaitre en France. C’est en effet la Compagnie des Indes qui introduit d’abord cette fleur en Europe, mais c’est l’Empereur de Chine, qui, quelques années plus tard, offrira de magnifiques pivoines à l’Impératrice Joséphine qui, sous le charme, en arborera tout le parc de Malmaison. C’est de cette collection que de nombreuses autres variétés naissent et sont cultivées maintenant en France.

pivoine rose

La pivoine, une fleur divine inspiratrice de légendes

C’est dans la mythologie grecque qu’on retrouve tout d’abord des mentions de la pivoine. Les Dieux de l’Olympes et la pivoine ont déjà une relation ambivalente. Dans l’Odyssée de Homer, la pivoine serait dédiée à Péon, l’un des plus anciens médecins des dieux grecs, qui utilisa la fleur pour soigner Hadès, le dieux des Enfers, et Ares, le dieux de la Guerre, de leurs blessures mortelles de guerre.

Si la pivoine dans l’Odyssée de Homer est symbole de guérison, sa relation avec les dieux de l’Olympe devient plus ambivalente dans la légende de la Nymphe Péone.

La Nymphe Péone, ayant enfreins les lois de la pudeur des dieux et étant ainsi courtisée par de nombreux dieux, fut puni et transformée en pivoine rouge en symbole de honte, d’où l’expression que l’on connaît aujourd’hui « être rouge comme une pivoine ».

L’astrologie tenait une place très importante au sein des croyances grecques. Les grecs croyaient en l’unité entre tous les éléments de la Terre et du cosmos, ainsi tout était lié et chaque élément était relié à un astre particulier. La pivoine était considérée comme une plante lunaire, c’est à dire qu’elle évoluait en fonction des phases de la lune et devait donc être récoltée la nuit dans des conditions particulières sous peine de se voir affliger de grandes souffrances.

Ainsi si l’on récoltait la pivoine le jour au lieu de la nuit et qu’on était remarqué par un pivert, on risquait d’en perdre ses yeux. De même si on en venait à couper les racines de la pivoine, on risquait un prolapsus de l’anus.

En Chine, une légende raconte que l’Impératrice Wu Zetian, durant la dynastie Tang en 618 à 907, dans son jardin un soir d’hiver huma le parfum capiteux d’une fleur de jasmin. Enchantée de ce présent, l’Impératrice remercia la fleur puis envoya une lettre à la déesse des fleurs dans laquelle elle ordonna la floraison de toutes les fleurs de son jardin dès le lendemain, bien que toujours en hiver. Le lendemain, l’Impératrice Wu Zetian retourna dans son jardin et découvrit que son vœu avait été exaucé par la déesse, à l’exception d’une fleur… La pivoine ! En effet, toutes les fleurs de son jardin avaient fleurit, sauf les pivoines qui avait refusé d’éclore avant le printemps.

pivoine rose

Humilié par cet affront, l’Impératrice bannit les pivoines de son palais et les renvoya toutes dans la ville de Luoyang où elles fleurirent à nouveau au printemps. La ville de Luoyang, en Henan, en fit son emblème et est devenue aujourd’hui la capitale de la pivoine !

Au XIVème siècle en Europe, on donnait à la pivoine des propriétés magiques ! Les graines de pivoines étaient infusées et préparées en hydromel à boire le soir avant le couché car on lui approprié le pouvoir d’éloigner les cauchemars. On faisait également des colliers de ses graines que l’on pouvait porter en guise talisman pour se protéger des mauvais esprits, des maladies ainsi que des intempéries.

Prendre soins de ses pivoines

Vous pouvez planter vos pivoines, arbustives ou herbacées dans votre jardin.

Elles n’apprécient pas l’eau et l’humidité stagnantes et préfèrent au contraire un endroit ensoleillé et bien drainé. Pour faire pousser vos pivoines, il faut les planter dans une terre riche et leur apporter des compléments tels que du fumier composté, et de la tourbe.

Vous planterez vos pivoines entre septembre et mai pour lui donner le temps de développer ses racines. Par la suite, armez vous de patience car il faut du temps, environ deux ans, à la pivoine pour se développer et éclore en de fleurs étoffées. Arrosez vos pivoines avant la floraison, vers les mois d’aout et de septembre et pendant les périodes de sécheresses. Les pivoines fleurissent entre avril et juin selon les variétés.

Une fois la floraison terminée et que les fleurs sont fanées, il faut couper les fleurs mortes mais surtout bien conserver le feuillage. C’est en effet grâce à lui que vos pivoines pourront refleurir l’année suivante !! Il en vient de même si vous souhaitez constituer des bouquets lors de la floraison.

pivoine rose

Offrir des pivoines

Bien que la pivoine n’inspire pas en Europe la même vénération qu’en Chine, elles restent tout de même une fleur souvent offerte dans les bouquets. Leur signification et symbolisme en Europe diffèrent de ceux de la Chine. La pivoine est synonyme de sincérité, de pudeur et reste aussi un symbole de protection, tout comme au Moyen-Age.

On choisira différentes couleurs pour envoyer différents messages. Ainsi les pivoines blanches ou rose pâle mettent l’accent sur la pudeur, la timidité, l’amour réservé ; les pivoines roses seront synonyme de romantisme et parfaites pour un bouquet de mariage par exemple ; les pivoines rouges sont symbole de respect, honneur et richesse.

C’est une fleur polyvalente, pleine de richesse, d’histoire et de symbolisme qui est prisée pour la fête des mères, les mariages et qui fera le bonheur des êtres chers à qui vous l’offrirez !

Que ce soit pour une occasion particulière, pour demander pardon, pour montrer votre dévotion et votre respect, ou tout simplement pour faire plaisir, faire livrer un beau bouquet de pivoines ou associés à d’autres fleurs, elles seront le gage d’un geste sincère et réservé. Ajoutez y une carte avec un message pour exprimer ce que vous ressentez et vous ferez le bonheur de votre heureux/se élue.

Découvrez la pivoine en vidéo

sources: significationdesfleurs.com, lepetitjournal.com, lexpress.fr, langagedesfleurs.org

Étiquettes :

Posts liés

par
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Post précédent Post précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 partages