Le pois de senteur

«L’essayer, c’est l’adopter!» voilà un dicton qui va à ravir au pois de senteur. En effet cette fleur devrait séduire tous les jardiniers et plus encore les jardiniers en herbe. Les pois de senteur sont en effet particulièrement faciles à cultiver et à entretenir.

Quant à ses fleurs, qui font penser à des papillons aux couleurs chaleureuses et dégageant un suave parfum, elles devraient conquérir tous ceux qui s’en approchent.

Petite description des pois de senteur

Le pois de senteur de son nom latin Lathyrus latifolius et Lathyrus odoratus fait partie de la famille des Fabacées, Légumineuses. On compte plus de 200 espèces distinctes de cette fleur dont les pétales adoptent différentes couleurs. Les pétales vont ainsi du blanc au rose en passant par le bleu, le rouge ou encore l’orange.

D’un entretien particulièrement facile, les pois de senteur fleurissent durant tout l’été et même un peu plus suivant les espèces : de mai à septembre / octobre.

Cette plante provient des zones tempérées du globe et plus particulièrement d’Italie et de Sicile.

Si certaines espèces sont basses et permettent par exemple de créer d’agréables potés et bordures de jardins, il existe aussi des pois de senteur grimpants qui peuvent ainsi atteindre de 2 à 5 mètres. La fleur va alors orner merveilleusement grillages et autres palissades.

Le saviez-vous : le pois de senteur fait partie de la même famille que le haricot ou le petit pois, mais contrairement à ces légumes, ses graines ne sont pas comestibles.

Petite histoire du pois de senteur

L’histoire du pois de senteur comme nous le connaissons aujourd’hui est relativement récente et succincte. En effet, ce n’est qu’au XVII ° Siècle que des graines de la plante originelle furent premièrement envoyées en Angleterre par Franciscus Cupani, moine sicilien. Mais le pois de senteur ne suscita alors aucun intérêt particulier.

Et finalement, ce n’est que bien plus tard, au XIX ° Siècle qu’un horticulteur d’origine écossaise va les modifier, les croiser et mettre au point le groupe Grandiflora. L’horticulteur aura ainsi amélioré la plante tant au niveau de sa qualité, de sa taille que de son parfum.

Comment cultiver, planter, entretenir un pois de senteur?

  • La plantation

Le pois de senteur ne demande aucun soin particulier. Cependant, si vous souhaitez que vos plants expriment tout leur potentiel, nous vous recommandons de le planter dans un sol riche, bien drainé. Un sol calcaire ne représente pas non plus un problème. Toujours pour favoriser un maximum la floraison, il est recommandé de retirer les fleurs fanées.

Votre pois de senteur apprécie également le plein soleil. Cependant, les variétés aux fleurs dans les tonalités rouge préfèrent la mi-ombre, dans le cas contraire, c’est-à-dire si l’ensoleillement est trop fort, les pétales risquent de pâlir.

Notez que le plan de senteur peut également se cultiver en pot. Dans ce cas-là, optez pour un récipient offrant au moins 30 cm de profondeur. Vous y mélangerez moitié terreau et moitié terre de jardin.

Les pois de senteur ont la particularité de pouvoir être plantés de façon annuelle ou bisannuelle.

En culture annuelle, semez directement vos pois de senteur en avril / mai. En culture bisannuelle, semez vos graines en pots sous abri à la fin de l’hiver début du printemps : février, mars. Vous allez ensuite repiquez les plants ainsi obtenus au jardin courant du mois de mai.

Combiner ces deux modes de semis a l’avantage de vous offrir une double période de floraison.

Le saviez-vous : faire tremper ses graines dans de l’eau tiède 12h00 voire 24h00 avant de les mettre en terre permet de stimuler et d’accélérer la germination.

Pour un semis en place, 4 ou 5 graines doivent être semées en poquets. Espacez de 25 à 30 centimètres et enterrez à environ 3 cm de profondeur. Nous vous conseillons ensuite d’éclaircir, c’est-à-dire de ne conserver que les deux ou trois plants les plus vigoureux, lorsqu’ils ont atteint 10 cm environ.

L’arrosage doit être modéré. Une attention particulière doit être portée contre les pigeons qui apprécient les graines.

Notez que les racines des pois de senteur ont la particularité d’aller chercher leurs nutriments en profondeur. Il est donc conseillé d’ameublir la terre afin de permettre aux racines de s’y développer plus aisément.

Pour un semis en godet, placez là encore 4 ou 5 graines que vous allez ensuite légèrement recouvrir. Si vous optez pour un semis durant l’automne, vos pois de senteur devront restés à l’abris, il faut éviter le gel qui peut leurs être fatal. Pour un semis au printemps, les godets devront être conservés entre 15 et 20 °.

  • La culture et l’entretien

Comme nous vous l’avons déjà signalé à plusieurs reprises, les pois de senteurs ne demandent aucun soin particulier. Caractéristique qui devrait donc séduire les jardiniers débutants. Seuls quelques gestes simples vont vous permettrent d’obtenir les meilleures résultats.

Par exemple, pour obtenir des plantes plus touffues et mieux garnies en fleurs, nous vous recommandons de pincer l’extrémité des tiges afin de stimuler la ramification. Cette opération doit être réalisée lorsque la plante mesure en moyenne 15 / 20 cm.

Au même moment vous pouvez également « butter » les pieds pour renforcer son ancrage au sol. Vous allez ainsi former une petite butte de terre au pied de la plante.

Vous pouvez également utiliser des tuteurs pour guider la plante.

Mais le plus important semble-t-il, c’est de toujours conserver un sol frais. Pour cela la meilleure manière consiste à pailler le sol. En cas de sécheresse, la floraison peut ainsi être stoppée.

Une fois la floraison terminée, il est recommandé de couper les tiges. Vous pouvez par contre les laisser sur place ! Elles fourniront un excellent engrais aux autres plantes de votre jardin.

Le saviez-vous : le pois de senteur est un excellent engrais vert. Ces racines profondes aèrent la terre et y fixe l’azote de l’air tout en permettant une meilleure infiltration de l’eau. De plus elles n’entrent pas en concurrence avec les racines plus superficielles d’autres plantes.

  • La protection

Le pire ennemi du pois de senteur, ce sont limaces et escargots. Ces derniers raffolent des jeunes pousses, des tiges et des feuilles de printemps. Des expéditions nocturnes munies d’une lampe de poche seront donc certainement nécessaires. Les pucerons apprécient également cette fleur, faites donc en sorte d’attirer des coccinelles !

Si le pois de senteur orne donc magnifiquement votre jardin, son parfum à la fois suave, unique et intense embaumera aussi votre intérieur. En bouquet dans un vase il parfurmera merveilleusement votre maison.

Veillez à ne mettre que 3 cm d’eau dans le vase afin d’éviter la pourriture et coupez les tiges régulièrement. Pour des compositions encore plus sophistiquées, mariez votre pois de senteur avec du muguet ou même avec des roses.

D’un point de vue symbolique le pois de senteur signifie d’ailleurs élégance et plaisir lorsqu’il est associé à d’autres fleurs. A l’inverse, seul, un bouquet de pois de senteur traduirait la défiance, la perte de confiance envers son destinataire. A bon entendeur…

Sources: jardinage.ooreka.fr, jardiner-malin.fr, aujardin.info, jaime-jardiner.com

Étiquettes : ,

Posts liés

par
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Post précédent Post précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 partage