Tout savoir sur la violette

Violette

La famille des violacées comporte des centaines de variétés dont la pensée (viola), la violette cornue (viola cornuta), la violette des chiens (viola canina) ou encore la pensée tricolore (viola tricolor).

Parmi toutes ces fleurs, nous avons voulu nous concentrer avant tout, à travers cet article, sur la violette odorante dont le nom latin est viola odorata et qui est, entre autres, l’emblème de la ville de Toulouse. Toutefois, nous évoquerons avec vous d’autres variétés de violettes, comme par exemple la violette cornue qui est probablement la plus répandue des violettes avec viola odorata.

Si nous avons choisi cette violette odorante, c’est parce qu’elle est une exquise petite plante, très appréciée de tous, et que l’on retrouve naturellement partout en France et en Europe. Sa sublime couleur ainsi que son divin parfum éphémère font qu’elle rencontre non seulement un grand succès dans les jardins mais cette renommée se poursuit également jusqu’en parfumerie, en confiserie ou encore en herboristerie où son usage peut faire des merveilles.

Plantation, entretien, usage des feuilles et fleurs de violette et bien plus encore sont au programme de cette lecture que vous propose aujourd’hui votre fleuriste Hipper.

La violette odorante en quelques mots

La violette odorante est une plante vivace, de la famille des violacées, qui dispose d’un feuillage persistant. Aussi appelée parfois violette de mars ou encore violette de Parme, viola odorata est une plante que l’on retrouve naturellement à l’état sauvage mais également de manière domestique avec une culture on ne peut plus simple qui fait que n’importe qui peut l’aborder sans peine.

A la différence de la pensée qui dispose de 4 pétales dirigés vers le haut et d’un pétale se dirigeant vers le bas, la violette est pourvue quant à elle de 3 pétales orientés vers le haut et de 2 pétales dressés vers le bas. C’est ainsi que vous pourrez faire la différence entre une violette et une pensée, toutes deux faisant partie du genre viola. Par ailleurs, la violette odorante se distingue également de la pensée par plus de rusticité.

Si viola odorata porte ce nom, c’est tout simplement parce qu’elle est une fleur parfumée. C’est d’ailleurs une des rares espèces de violettes qui est ainsi parfumée d’où le fait qu’elle soit autant prisée en parfumerie notamment. En effet, son parfum est extrait de ses petites feuilles, et non pas de ses fleurs comme on pourrait le penser de prime abord, depuis l’antiquité où les Romains s’en servaient déjà pour la puissance de son essence.

Pour autant, la violette ne saurait être résumée à son odeur, quand bien même celle-ci se révèle être remarquable. Et c’est ainsi que de nombreux bienfaits et autres vertus ont de tout temps étaient prêtés à la violette odorante. Par exemple, au Moyen Âge, elle était considérée par certains comme étant une plante aphrodisiaque tandis que d’autres s’en servaient pour soulager leurs migraines.
Dès lors, depuis des siècles et encore de nos jours, on retrouve la violette de mars en parfumerie donc mais aussi en herboristerie ou encore en confiserie. Nous vous parlons de certaines des utilisations un peu plus loin dans cet article alors restez avec nous.

Enfin sachez, pour finir pour ce léger aparté culturel, que la violette n’échappe pas au langage des fleurs et à leur symbolique. En effet, la violette serait, d’après ce que l’on peut en lire communément, liée à la timidité, à la discrétion et aux amours cachés qui peinent à être dévoilés.

Violette

Où, quand et comment planter la violette odorante ?

La violette odorante se plante facilement et s’adapte à presque toutes vos envies. Vous pourrez ainsi la planter dans vos massifs, la placer au sein de vos aménagements les plus divers tels que des rocailles, l’utiliser comme couvre-sol, et bien entendu vous pourrez aussi la cultiver en pots et en jardinières sur vos balcons : en bref, cette plante rustique s’acclimate sans mal à un très grand nombre d’environnements à la condition de lui fournir un sol léger, enrichi avec un fertilisant, comme du fumier par exemple, et gardant bien l’humidité. Ainsi, vous pourrez obtenir une belle floraison et ce, dès le début du printemps car la violette odorante est une des premières fleurs à pointer le bout de son nez avec l’arrivée des beaux jours.

En parallèle à cela, il faudra lui fournir une exposition à l’ombre ou tout du moins avec une alternance entre ombre et lumière. C’est d’ailleurs pour cela qu’on la retrouve naturellement dans les sous-bois et en bordures des chemins forestiers car cet environnement lui sied parfaitement. Néanmoins, si vous ne disposez que d’un endroit ensoleillé, ne vous en faites pas pour autant car la violette pourra également s’y adapter mais à la condition que les arrosages soient réguliers.

La violette odorante se plante idéalement, et ce qu’elle provienne d’un plant prélevé d’un semis ou que vous l’ayez achetée en pot, en pleine terre en automne mais cette plantation peut également être réalisée au printemps ou même tout au long de l’année si elle est effectuée sous abri.

Pour planter la violette odorante, il vous faudra tout d’abord creuser un trou d’une vingtaine de centimètres de profondeur. Ensuite, vous aurez à mélanger la terre ainsi extraite à du terreau pour plantes fleuries (notez que si votre terre est lourde, mieux vaudra alors opter pour un apport en compost ou en terreau classique). Vous pourrez dès lors placer votre plant dans le trou, reboucher ce dernier avec votre mélange puis arroser le tout abondamment. Si vous souhaitez planter plusieurs plants de violettes, alors il vous suffira de répéter cette opération en espaçant vos plants d’environ une vingtaine de centimètres.
Très résistante, et ce même en période de climat hivernal bien rugueux, la violette pourra faire face à des températures négatives pouvant aller jusqu’à -10°C voire même -20°C.

La culture et l’entretien de la violette odorante

– L’entretien de la violette odorante

Bonne nouvelle pour les amateurs de violettes, ces dernières ne nécessitent que très peu d’entretien. En effet, il faudra les arroser tout au plus une fois par semaine, si vous les avez mises en pot ou en jardinière, et c’est pratiquement tout. Néanmoins, il faudra également veiller aux pucerons, aux escargots et aux limaces qui pourraient venir s’immiscer en s’attaquant notamment aux jeunes pousses, ce qui pourrait compromettre la floraison. D’autres maladies comme la rouille ou l’oïdium peuvent parfois être constatées également ce qui vous incitera à être vigilant.

De plus, si vous les avez plantées en pleine terre, vous n’aurez à les arroser que si cette dernière est vraiment sèche comme c’est le cas en périodes de fortes chaleurs.

Par ailleurs, vous n’aurez pas non plus à vous soucier de leur taille et de ce fait, vous pourrez tout simplement vous débarrasser progressivement des fleurs fanées pour exalter l’éclosion de jeunes boutons floraux.

– La multiplication de la violette odorante

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que la violette est une plante myrmécochore. Cela signifie que ses graines seront récupérées par des fourmis qui se chargeront de les disperser dans votre jardin. Ainsi, vos violettes odorantes se multiplieront sans que vous n’ayez à vous en charger. Pratique, non ?

De plus, la violette odorante se propage également et naturellement grâce à ses stolons. En effet, cela signifie qu’elle produit une tige rampante se terminant par un bourgeon qui s’enracinera produisant ainsi un nouveau pied.
Mais si vous souhaitez effectuer vous-même la multiplication de vos violettes, vous pourrez alors l’effectuer par semis pendant l’été en recouvrant légèrement vos graines avec une fine couche de terre. Les plants que vous obtiendrez ainsi pourront être mis en terre dès la fin de l’hiver suivant et une fois les gelées terminées.

Violette

Les cultivars de violettes odorantes et les autres variétés de violettes

– Les diverses violettes odorantes :

La violette odorante a été artificiellement croisée pour donner de multiples sous-variétés comme les viola odorata ci-dessous :

  • Violette Parme de Toulouse
  • Violette Cendrillon
  • Violette Reine des Blanches
  • Violette Princesse de Galles

Aux côtés de la violette de Parme, qui est probablement la variété la plus connue aujourd’hui, et les autres violettes précitées, sachez qu’il existe encore de nombreuses variétés comme la Cœur d’Alsace, l’Alba, la Vanilla, la Sulphurea etc…

– Les autres variétés de violettes :

Si la violette odorante est probablement la plus célèbre des violettes, et notamment parce qu’elle est parfumée, il existe par ailleurs de multiples variétés de cette fleur dont certaines sont également très répandues. Parmi ces violettes, vous pourrez retrouver ainsi les variétés ci-dessous :

  • Viola cornuta (violette cornue)
  • Viola labradorica (violette du labrador)
  • Viola sororia (violette de la Pentecôte)
  • Viola canina (violette des chiens)

Mais aussi la violette de Rivinus, la violette admirable ou encore la violette de Provence. Dès lors, vous aurez le choix parmi plusieurs dizaines d’espèces, avec des caractéristiques plus ou moins proches, et avec des fleurs de violettes aux teintes légèrement différentes.

Les violettes se retrouvent de partout

Comme nous l’avons évoqué en amont, la violette odorante et les autres violettes ne se contentent pas de se retrouver dans la nature, dans les jardins et sur les balcons mais bel et bien de partout car leurs usages sont multiples et ce, aussi bien en parfumerie, qu’en herboristerie ou encore en confiserie.

Violette

– Les bienfaits de la violette odorante :

Tout d’abord, la violette odorante est très utilisée comme plantes médicinales. En effet, on prête depuis longtemps à la violette de multiples bienfaits lorsqu’elle est utilisée en médecine douce. C’est ainsi que feuilles et fleurs de violettes sont utilisées, notamment en tisanes, pour lutter contre les migraines, les maux de tête et diverses affections légères comme des maux de gorge ou des problèmes de toux.

Par ailleurs, l’huile essentielle de viola odorata aurait des vertus relaxantes et anti-stress ainsi que des propriétés anti-inflammatoires.

– La violette dans l’alimentation :

En plus d’être bénéfique pour la santé, la violette odorante se retrouve dans certaines préparations alimentaires et tout particulièrement en confiserie. En plus des tisanes évoquées plus haut, les fleurs et les feuilles de violette odorante peuvent venir agrémenter des salades par exemple mais aussi sublimer des desserts. De plus, il existe aussi des sirops à la violette, que vous avez déjà probablement vus dans le commerce, ainsi que des miels aromatisés.

Mais le fin du fin reste les bonbons à la violette, qu’on appelle violettes de Toulouse, et qui sont des friandises à base de fleurs de violette odorante fraîches.

– La violette odorante en parfumerie :

Vous pourrez également trouver aisément de nombreux parfums et autres eaux de parfum aux senteurs de violette. Certains de ces parfums, pour les plus authentiques, sont à base d’huile de violette extraite des feuilles de cette dernière. Quant à ceux qui ont une appellation « fleur de violette », sachez que cela correspond plutôt à un parfum de synthèse même si le résultat obtenu pourra néanmoins produire un bel effet.

– Le prénom Violette :

Et pour aller encore plus loin avec les violettes, nous évoquerons tout de même le prénom Violette même si ce dernier s’est toutefois raréfié avec le temps. D’ailleurs, peut-être que cela rappellera à certains d’entre vous Violette Nozière, ce film de Claude Chabrol tiré d’une histoire vraie qui défraya la chronique dans les années 30 en France et dans lequel Isabelle Huppert interprétait une jeune femme, prénommée Violette donc, qui fut coupable d’avoir assassiné ses parents. A ce sujet, un visuel de ce film fut utilisé pour la dernière édition de la cérémonie des César en France, remettant ainsi au goût du jour ce film datant de 1978 mais aussi, et pourquoi pas, ce prénom un tantinet désuet. Et c’est sur cette référence cinématographique que nous fermerons cette parenthèse sur les violettes.

La violette, cette séduisante petite fleur

Nous espérons que cette modeste lecture autour de la violette – ou plutôt des violettes – aura su éveiller en vous un brin de curiosité vous poussant à en savoir plus sur cette magnifique fleur et son univers relativement étendu. Que vous souhaitiez la cultiver dans votre jardin, que vous vouliez goûter aux succulentes violettes de Toulouse ou que vous désiriez vous parer de sa somptueuse et sensuelle odeur avec un parfum, la violette devrait parvenir à vous envoûter, à tous les coups, et de bien des manières.

Sources : jardinage.ooreka.fr, jardinage.lemonde.fr, jardiner-malin.fr, phytotherapie.ooreka.fr, langagedesfleurs.org

Tags: ,

Related Posts

by
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0 shares