Mieux connaître les feuilles et les fleurs de verveine

Verbena

On vante souvent de nos jours les bienfaits de la verveine et plus particulièrement sous la forme de tisane. Si ses qualités digestives et relaxantes sont admises et reconnues, il serait vraiment réducteur de limiter la verveine à l’état d’infusion et de ne pas considérer à sa juste valeur la plante et ses feuilles.

Par ailleurs, il existe tellement de variétés de cette plante que nombre de personnes les confondent et peinent à s’y retrouver. C’est pour cette raison que nous avons voulu vous parler en profondeur de la verveine avec un focus sur trois variétés parmi les plus connues :

  • La verveine officinale, verbena officinalis, qui est aussi appelée verveine sauvage.
  • La verveine odorante, de son nom latin aloysia citriodora, que l’on retrouve aussi souvent sous les noms de verveine citronnelle ou verveine du Pérou.
  • La verveine des jardins, verbena x hybrida, qui, pour notre plus grand bonheur, fleurit tout l’été.

Ainsi, nous allons mieux connaître ensemble ces plantes qui pour certaines sont des verveines à l’odeur rappelant le citron tandis que d’autres nous offrent à foison des fleurs de verveine l’été venant. Mais alors nous direz-vous, quid de celles qui ont des vertus médicinales ? C’est ce que nous allons aussi voir à travers ces quelques lignes !

La verveine officinale

La verveine officinale, que l’on appelle communément verveine sauvage, est celle que l’on retrouve le plus souvent dans la nature. En effet, vous pourrez la croiser au bord des routes et sur les chemins de campagne et ce, partout en Europe. Réputée pour ses vertus médicinales, nous allons voir ci-après que cette verveine peut également très bien trouver sa place dans vos jardins.

Mieux connaître l’histoire de la verveine sauvage

La verveine officinale est une plante herbacée vivace, très rustique et que l’on retrouve à vrai dire un peu partout. On la confond souvent avec la verveine odorante, que nous verrons plus loin dans cet article, alors qu’elle est à contrario inodore. Par ailleurs, il faut également la distinguer de la verveine rugueuse, ou verveine rigide, que nous nous contenterons d’évoquer ici.

Cette verveine sauvage, aux propriétés médicinales reconnues depuis des siècles – les Gaulois par exemple la considéraient comme une herbe pouvant tout guérir – avait de nombreux sobriquets comme l’herbe sainte ou l’herbe sacrée. Il faut dire qu’on reconnaissait des vertus à la fleur de verveine pouvant aller jusqu’à faire d’elle un porte-bonheur, c’est dire.

Toutefois, la verveine officinale est toujours aussi répandue de nos jours et notamment en phytothérapie et aussi dans l’univers de la cosmétique.

Verveine

Plantation, culture et entretien de la verveine officinale

  • Plantation de la verveine officinale

La verveine sauvage ne nécessite pas grand-chose pour bien vivre. Il faut effectuer les semis de graines au printemps, entre mars et mai, à un endroit bien ensoleillé et dans une terre drainée et non calcaire.

  • Entretien de la verveine officinale

La verveine officinale est une vraie plante rustique qui ne nécessitera aucun entretien. Comme en pleine nature, elle vivra sans peine sa vie et les nuisibles lui seront inconnus.

Si vous souhaitez la multiplier, vous pourrez effectuer un bouturage dans le courant du mois de mai mais là encore, et pour de plus facilité, vous pouvez simplement envisager de semer quelques graines, qui se récoltent au début de l’automne, aux endroits que vous voulez et la verveine sauvage poussera sans trop d’effort et sans risque de vous envahir.

  • Récolte des feuilles et des fleurs de verveine officinale

La récolte des feuilles et des fleurs de verveine officinale se fait en été avec une préférence pour le début de la période de floraison car c’est là que les feuilles de verveine vous apporteront le plus de bienfaits et de vertus.

Ces feuilles de verveine s’utilisent fraîches directement le jour même mais vous pouvez aisément les conserver en les faisant sécher. Pour ce faire, vous pourrez utiliser un four puis les laisser à l’abri de la lumière pendant deux semaines, à l’instar de ce qu’il se fait pour les feuilles de laurier par exemple, puis vous pourrez les mettre dans une boîte afin de vous en servir à tout moment.

Les autres choses à savoir sur la verveine officinale

Comme la verveine officinale se retrouve souvent à l’état brut dans la nature, sur les bords de route et dans les prairies, et que ce n’est pas une espèce protégée, vous pouvez très bien en faire la cueillette. Ce sont les feuilles de verveine sauvage que l’on récupère et qui pourront servir pour faire des tisanes par exemple ou encore pour parfumer et décorer des plats. Même si la verveine citronnelle est la plus utilisée de nos jours, la verveine sauvage garde des atouts et des qualités naturelles, comme des propriétés digestives et calmantes.

En effet, ses vertus médicinales font qu’elle est utilisée en phytothérapie, en aromathérapie ou encore en cosmétologie. Vous la trouverez ainsi sous forme d’infusions, de gélules, de tisanes ou encore d’huiles essentielles même si c’est la verveine citronnelle qui est la plus répandue aujourd’hui.

La verveine odorante

La verveine odorante, plus connue sous le nom de verveine citronnelle, est une plante rustique qui trouve son origine en Amérique du Sud et plus particulièrement au Pérou et au Chili. A l’inverse de la verveine officinale, elle est aromatique, avec son doux parfum de citron qui lui vaut son surnom de verveine citronnelle, bien qu’elle ne doive pas être confondue avec la citronnelle qui est, elle, une plante herbacée tropicale.

Verveine

Les origines de la verveine odorante

La verveine odorante est une plante qui fait partie de la famille des verbénacées. Elle est originaire des Andes où elle pousse en haute altitude à plus de 2000 mètres.

Elle a été introduite en Europe à la fin du 18ème siècle où elle s’est facilement acclimatée, notamment grâce au climat méditerranéen qui lui sied parfaitement.

Son léger parfum aux relents de citron fait qu’on la surnomme régulièrement verveine citronnelle ou même citronnelle alors qu’elle n’a rien à voir avec cette dernière que l’on retrouve en Asie où elle fait le bonheur des gourmets qui aiment la cuisiner et la déguster. D’ailleurs, si vous n’avez jamais goûté le poulet à la citronnelle vietnamien, allez-y les yeux fermés !

Plantation, culture et entretien de la verveine odorante

  • Plantation de la verveine citronnelle

En pleine terre, la verveine odorante se plante dans un sol bien drainé et riche et cela s’effectue dans un trou assez profond. Bien que ce soit une plante qui résiste bien au froid, et même à des températures négatives, il faut la planter après les périodes de gel c’est à dire en avril ou idéalement en mai. Par ailleurs, il lui faut une très bonne exposition au soleil.

En pot, il faudra prévoir que ce dernier soit bien profond également et qu’un drainage soit présent au fond. Un mélange de bonne terre, de compost et de sable est l’idéal pour fournir à la verveine odorante des conditions de croissance idylliques. Comme pour la plantation en pleine terre, il lui faudra une exposition au soleil mais aussi une protection contre le gel et ce, dès le début des températures froides.

  • Entretien de la verveine citronnelle

En pleine terre, il faudra l’arroser régulièrement les premières semaines puis en période de fortes chaleurs uniquement. C’est une plante résistante qui aura toutefois besoin d’un apport en engrais annuellement, au moment de la taille, et d’une protection contre le gel, avec de la paille par exemple, si vous habitez à un endroit où le climat hivernal est rude.

En pot, l’arrosage devra là aussi être fait avec parcimonie et uniquement quand la terre est sèche. Comme indiqué précédemment, il faudra protéger la plante du gel en la plaçant en intérieur dans une pièce aérée et lumineuse.

Concernant sa taille, le mieux sera de retirer les extrémités des tiges et de prélever les jeunes pousses de manière régulière afin que la plante puisse bien se ramifier et gagner en volume.

Par ailleurs, la verveine odorante ne craint pas vraiment les indésirables quand elle est plantée en extérieur mais il faudra cependant être attentif aux pucerons.

Sachez enfin que la multiplication de la verveine odorante se fait par bouturage en été et même dès le mois de mai. Ce bouturage ne présentant aucune difficulté particulière, vous n’aurez aucun mal à l’effectuer.

  • Récolte des feuilles de verveine odorante

La récolte des feuilles de verveine citronnelle peut se faire continuellement si bien que vous pourrez les faire sécher à votre guise afin de profiter de leur parfum citronné. Les tiges et leurs feuilles devront être conservées à l’abri de la lumière, au chaud et au sec. Ainsi, vous pourrez garder ces feuilles de verveine pendant de longs mois tout en profitant de leur arôme quasi intact.

En savoir plus sur la verveine citronnelle

La verveine odorante tient une place de plus en plus prépondérante dans la cuisine actuelle grâce à son léger parfum citronné naturel. En effet, les feuilles de verveine peuvent être utilisées fraîches ou sèches et se retrouvent ainsi dans de nombreux plats exotiques mais également dans des salades ainsi que dans des desserts ou même des cocktails.

Par ailleurs, et à l’instar de la verveine officinale, on se sert des feuilles de verveine odorante pour faire des tisanes qui sont reconnues pour favoriser la digestion et plus généralement pour aider à réduire les troubles de l’estomac.

De plus, la verveine odorante est aussi utilisée en gélules et en huiles essentielles. C’est cette verveine que l’on retrouve en pharmacie et chez les herboristes car ses bienfaits sont multiples et depuis longtemps reconnus. Citons par exemple certains des effets que l’on lui prête :

  • Elle peut aider à combattre les épisodes dépressifs et à réduire les situations de stress et d’anxiété. C’est donc potentiellement une alliée précieuse pour votre bien-être.
  •  Elle peut apaiser certaines douleurs musculaires et articulaires.

Les huiles essentielles à base de feuilles de verveine odorante peuvent être utilisées en massage, en inhalation ou diffusées dans une pièce de votre habitation. Bien entendu, il faudra au préalable s’assurer auprès d’un spécialiste que l’usage de ce type d’huile essentielle vous est adapté car elle peut être notamment irritante pour la peau.

La verveine des jardins

La verveine des jardins est une plante hybride, comme son nom latin verbena x hybrida l’indique sans équivoque, qui se cultive annuellement et dont il existe plus de 200 variétés. On l’appelle également verveine à fleurs car elle fleurit tout au long de la saison estivale.

D’où vient la verveine des jardins ?

La verveine des jardins est une plante vivace ornementale issue de croisements de diverses variétés et qui trouve également son origine en Amérique du Sud. En outre, elle fait aussi partie de la famille des verbénacées.

En Europe, on la cultive annuellement et l’on en compte de très nombreuses espèces comme la blue lagoon, avec ses fleurs de verveine bleues, ou la peaches and cream aux fleurs couleur pêche.

La profusion des fleurs de verveines hybrides égaie les jardins, balcons et terrasses de nombreuses personnes et c’est notamment ce qui fait que ces plantes sont très prisées des jardiniers en herbe.

Vervene

Plantation, culture et entretien de la verveine des jardins

  • Plantation de la verveine des jardins

Pour planter la verveine des jardins, il faut creuser un trou assez profond, mais pas trop, et mélanger un peu de compost à une terre qui doit être drainée et assez sèche.

En pot, il faudra utiliser un drainage au fond, avec des billes d’argile, et comme en pleine terre, un peu de compost sera nécessaire. En somme, rien de bien particulier n’est nécessaire pour planter la verveine des jardins dans de bonnes conditions.

  • Entretien de la verveine des jardins

La verveine hybride est une plante résistante à la chaleur mais elle nécessitera toutefois d’être dans une terre bien fraîche et arrosée assez régulièrement. Il faudra dès lors y être attentif bien que cet apport en eau pourra ne pas être quotidien.

Plantée en pot, la verveine à fleurs aura elle aussi besoin d’eau régulièrement afin d’éviter que sa terre soit sèche à la surface. Néanmoins, il faudra éviter que son feuillage soit au contact de l’eau pendant l’arrosage afin d’éviter d’éventuelles maladies. En parlant de ces dernières, sachez que la verveine des jardins craint les pucerons mais ses jeunes pousses peuvent faire aussi l’objet d’attaques de limaces. Soyez donc vigilants à ce niveau et protégez-la en conséquence.

Au niveau de la taille de la verveine hybride, une attention particulière devra être portée aux fleurs fanées que vous devrez supprimer régulièrement. Ainsi, vos fleurs pourront se développer de la meilleure des manières.

  • Multiplication de la verveine des jardins

La verveine hybride se multiple par semis ou par bouturage. Cette dernière méthode est à privilégier car la récolte des graines de ce type de verveine n’est pas forcément une opération facile à effectuer. Mieux vaut donc procéder à un bouturage qui se fera idéalement en septembre.

Les variétés de verveine des jardins

Cette plante de décoration et d’ornement compte, comme nous l’avons vu précédemment, plus de 200 espèces aux couleurs multiples qui font le bonheur des amoureux des fleurs et notamment de ceux qui aiment les plantes retombantes sur leur balcon. Parmi cette infinité de variétés, nous avons voulu partager avec vous les variétés suivantes aux noms très évocateurs :

  • La blue lagoon, ou lagon bleu, et ses fleurs de verveine bleues.
  • la peaches and cream, pêches et crème en français, dont le nom là aussi ne laisse aucun doute sur la couleur des fleurs de cette verveine.
  • la rosy fire et ses fleurs d’un rose brûlant.

Mais vous trouverez aussi la blue princess, l’apple blossom, la reine des roses, la Muriel etc… Ses déclinaisons sont vraiment multiples !

Des possibilités infinies avec les fleurs de verveine

Nous espérons que grâce à ce billet de blog, vous en savez désormais bien plus sur la verveine et ses innombrables espèces. De plus, si la verveine des jardins vous a intéressée, et que vous recherchez d’autres plantes ornementales, alors nous vous conseillons de vous pencher également sur la verveine de Buenos Aires. Les feuilles de verveine de la verbena bonariensis, son nom latin, ont une magnifique couleur mauve ou violette qui vous fera certainement craquer.

Liens utilisés : cuisine.journaldesfemmes.fr, jardinage.lemonde.fr, jardinage.ooreka.fr, www.aujardin.info, conseiljardin.over-blog.com

Tags: ,

Related Posts

by
Camille Jacinthe est une auteur expérimentée écrivant sur les dons depuis 2016. Elle partage des histoires derrière des cartes postales et des cadeaux et elle inspire ses lecteurs à donner des cadeaux d'une manière spéciale. Que ce soit pour un collègue, un ami ou de la famille, vous trouverez toujours les meilleurs idées et astuces dans ses articles sur la façon la plus spéciale d’accueillir les personnes aimées.
Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

0 shares